Article

Ferrières-en-Brie


Ferrières-en-Brie


Ferrières-en-Brie est une commune française située dans le département de Seine-et-Marne en région Île-de-France.

Ses habitants sont appelés les Ferrobriards ou plus communément les Ferrièrois.

Géographie

Localisation

Ferrières-en-Brie est située à 26 km à l'est de Paris, sur le plateau de la Brie, entre les vallées de la Seine et de la Marne.

Communes limitrophes

Géologie et relief

Hydrographie

Le système hydrographique de la commune se compose de trois cours d'eau:

  • le ru de la Brosse, 6,9 km, affluent de la Gondoire ;
  • le cours d'eau 01 de la Commune de Bussy-Saint-Georges, 2 km ;
  • le fossé 01 de la Commune de Ferrières-en-Brie, 1,9 km, qui conflue avec le Ru de la Brosse .

La longueur linéaire globale des cours d'eau sur la commune est de 4,24 km.

Voies de communications et transports

Voies routières
  • La commune est desservie par l'autoroute A4 au nord de la commune (sortie no 12 « Marne-la-Vallée Val de Bussy, Bussy-Saint-Georges, Ferrières-en-Brie »).
Transports en commun
  • Réseau de bus PEP'S (ligne 22) à partir de la gare de Bussy-Saint-Georges.

Habitat

La commune ne compte en 2015 que 10,5 % de logements sociaux, malgré son obligation légale d'en disposer de 25 % par rapport au nombre de ses résidences principales, au sens de l'article 55 de la loi SRU. De ce fait, le préfet l'a astreint en 2018 au paiement d'une amende de 76 379 , bien que la commune allègue avoir réalisé 800 logements sociaux en 10 ans, mais majoritairement à loyer parmi les plus élevés possibles du logement social..

Toponymie

  • Attestée sous les formes Ferreriae vers 1150, Villa Ferreolarum en 1197.
« Installation pour extraire, fondre et forger le fer ».
  • Ferreriae - Gerrières-en-Brye-lez-Lagny - Les Ferrières-en-Brye.

Le village est mentionné au XIIe siècle sous le nom de Ferreriae. Il doit son nom à d'anciennes forges installées en ce lieu en raison de l'abondance des bois qui servaient de combustible pour le traitement du minerai de fer.

La commune, instituée lors de la Révolution française sous le nom de Ferrières, prend en 1976 celui de Ferrières-en-Brie

Histoire

Lors de guerre franco-allemande de 1870 et pendant le siège de Paris par les Prussiens, le le ballon monté Daguerre s'envole de la gare d'Orléans et termine sa course pourchassé par la cavalerie ennemie et l'enveloppe du ballon percée, en atterrissant en catastrophe à Ferrières-en-Brie après avoir parcouru 42 kilomètres.

Politique et administration

Rattachements administratifs et électoraux

La commune était intégrée depuis 1994 à l'arrondissement de Torcy, qui avait succédé à l'arrondissement de Noisiel du département de Seine-et-Marne.

Afin de faire coïncider les limites d'arrondissement et celles des intercommunalités, elle intègre le l'arrondissement de Provins.

Pour l'élection des députés, elle fait partie depuis 1988 de la huitième circonscription de Seine-et-Marne.

Elle faisait partie de 1793 à 1975 du canton de Lagny-sur-Marne, année où elle intègre le canton de Torcy. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, la commune est désormais rattachée au canton d'Ozoir-la-Ferrière.

Intercommunalité

La commune était membre du district de la Brie Boisée créé le , et qui s'est transformé en communauté de communes sous le nom de communauté de communes de la Brie boisée.

Dans le cadre des dispositions de la loi portant nouvelle organisation territoriale de la République (Loi NOTRe) du 7 août 2015, qui prévoit que les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre doivent avoir un minimum de 15 000 habitants (et 5 000 habitants en zone de montagnes), la Brie boisée, la communauté de communes du Val Bréon et la communauté de communes les Sources de l'Yerres, auxquelles s'est rajouté la commune de Courtomer, ont du fusionner pour former, le , la communauté de communes du Val Briard, malgré l'opposition de la Brie boisée, en raison notamment de rapports difficiles avec Jean-Jacques Barbaux (LR), président du Val Bréon et du Conseil départemental.

Ferrières étant insatisfait de ce rattachement imposé a obtenu d'intégrer, le , la communauté d'agglomération Marne et Gondoire,.

Liste des maires

Politique de développement durable

Jumelages

  •  Dunchurch (Angleterre) depuis 1987.
  •  Purén (Chili) (Chili) depuis 2003.

Population et société

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007.

En 2016, la commune comptait 3 222 habitants, en augmentation de 43,65 % par rapport à 2011 (Seine-et-Marne : +4,43 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Enseignement

  • Le château de Ferrières accueille depuis 2014 une école de la gastronomie, de l'hôtellerie et du luxe,.
  • École élémentaire La Taffarette

Économie

Culture locale et patrimoine

Lieux et monuments

  • L'église Saint-Rémy,  Classé MH (1847) présente des éléments des Xe, XIe, XIIIe et XVIe siècles. Pour l'essentiel, elle a été édifiée vers 1230-1240 sous le patronage de l'évêque de Paris par l'abbé prémontré de l'abbaye Saint-Nicolas d'Hermières à Favières.
L'édifice, sans transept, est composée de trois nefs de cinq travées terminées par trois absides. Le chevet est de type champenois, les absidioles communiquant avec le chœur par une arcade et étant plantées de biais. Les arcades principales de la nef sont portées par des colonnes tandis que l'étage supérieur présente un triforium aveugle à quatre arcs par travée sommé d'oculi. Ce parti dérive de Notre-Dame de Paris. Le voûtement est barlong et la charpente date de l'époque moderne (elle a été entièrement reconstruite après un incendie en 1569).

On peut également noter :

  • Le domaine du château de Ferrières (aussi sur la commune de Pontcarré) a appartenu à Fouché. Il est acheté en 1829 par le baron James de Rothschild qui le fait reconstruire dans les années 1850 par l'architecte anglais Joseph Paxton ;
     Classé MH (2000).
  • Les anciennes écuries de l'ancien domaine du château Rothschild,  Inscrit MH (1997).
  • L'ancienne buanderie de l'ancien domaine du château Rothschild construite par Joseph-Antoine Froelicher,  Inscrit MH (1997).
  • Le « Café Saint-Rémy », ancien relais de poste aujourd'hui mairie annexe dont la façade est ornée de quatre panneaux en céramique dus au céramiste Arnoux,  Inscrit MH (1927).

Personnalités liées à la commune

  • Edme Villequié, dit « de Brie » (1607-1676), comédien français qui fit partie de la Troupe de Molière depuis au moins 1650 jusqu'à sa mort.
  • Les cendres de Joseph Fouché (1759-1820), décédé à Trieste, reposent au cimetière municipal depuis 1875.
  • La famille Rothschild est très attachée à la ville.
  • Une portion de la forêt régionale de Ferrières se trouve dans le territoire communal.

Ferrières dans les arts

Le château de Ferrières a servi entre autres de décor à la séquence finale du film « Papy fait de la résistance ».

Héraldique

Le blason a été adopté officiellement par la municipalité en 1976. Il s'agit de celui des seigneurs de Marillac, installés à Ferrières au XVe siècle.

Voir aussi

Articles connexes

  • Communauté d'agglomération de Marne et Gondoire
  • Liste des communes de Seine-et-Marne

Liens externes

  • Site de la mairie
  • « Dossier complet : Commune de Ferrières-en-Brie (77181) », Recensement général de la population de 2014, INSEE, (consulté le 1er avril 2018).
  • Ressource relative à la géographie :
    • Insee (communes)

Notes et références

Notes

Références

  • Portail de Seine-et-Marne
  • Portail des communes de France

Ferrières-en-Brie


Langue des articles



Quelques articles à proximité