Article

Noiseau


Noiseau


Noiseau est une commune française située dans le département du Val-de-Marne, en région Île-de-France.

Ses habitants sont appelés les Noiséens. La route principale fait que 4 km.

Géographie

Situation

Situé au sud-est de Paris, Noiseau se trouve à l'est du département du Val-de-Marne. De Paris : 19 km, de Créteil (préfecture) : 10 km et de Nogent-sur-Marne (sous-préfecture) : 8 km.

Communes limitrophes

La bordure Sud de la commune est en fait le bois Notre-Dame.

Géologie et relief

La superficie de la commune est de 449 hectares ; l'altitude varie entre 54 et 104 mètres.

Hydrographie

Climat

Voies de communication et transports

Il n'y a que les bus pour traverser Noiseau. La station de métro, RER... est à Sucy-en-brie.

Voies routières

Transports en commun

La plus proche station de transport en commun ferré est celle de la ligne A du RER en gare de Sucy - Bonneuil.

Lignes de bus Situs desservant la commune :

  • SITUS 2 3

Urbanisme

Morphologie urbaine

Noiseau est une petite ville (elle compte moins de 5 000 habitants).

Logement

Projets d'aménagement

Toponymie

La localité s'appelait autrefois Nocetus en 811, Noisellum au XIIIe siècle, Noisellum prope Sueciacum, Nosellum, Nacetus, Noisieu les Ambouaile.

Nocetus en 811, du latin classique Nucetum, du bas-latin nucarium, est un lieu planté de noyers.

"Noiseau" signifie littéralement « le petit Noisy ».

Histoire

Cette terre seigneuriale appartenait, au seigneur Griveu au XIIIe siècle, à la maison des Bouteillers, de Senlis au XVe siècle, à la famille des Viole au XVIe siècle, dont Denis de Viole y bâtit un château; en 1754, puis Guillaume de Noiseau au XVIIIe siècle, ce lieu a connu beaucoup de seigneurs mais peu de bouleversements majeurs.

La naissance de Noiseau remonte à l'aurore du XIIIe siècle, à l'an 1228 exactement.

Henri Lefèbre d'Ormesson la possédait. La terre fut achetée pendant la Révolution, et le château démoli en 1801.

Bien longtemps Noiseau est resté un petit village rural qui avait pour activité essentielle l'agriculture (culture du blé et de la betterave), à laquelle se sont ajoutées depuis la révolution industrielle du XIXe siècle, quelques petites entreprises comme la distillerie, la briqueterie ou petits métiers comme la blanchisserie.

Seuls témoins d'un passé révolu : la ferme briarde, toujours en activité et l'église, détruite puis reconstruite dans les années 1830 avec l’ancienne mairie et une salle d'école.

Politique et administration

Tendances politiques et résultats

Administration municipale

Liste des maires

Instances judiciaires et administratives

Politique environnementale

Jumelages

  • Bucine.

Population et société

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008.

En 2016, la commune comptait 4 680 habitants, en augmentation de 0,02 % par rapport à 2011 (Val-de-Marne : +3,33 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

La population composée en majorité de laboureurs et de vignerons évolue peu, restant en moyenne de l'ordre de 150 habitants. Peu à peu, dans les années 1920, des lotissements sont créés le long du chemin départemental 136 : La Fontaine de Villiers, La Haute Borne et Les Jardins de Noiseau. Souvent les acquéreurs sont des provinciaux que le développement industriel ou la reconstruction, après la guerre de 1914-1918, ont amenés en région parisienne ou à Paris même. Encore très attachés à la campagne et au jardinage, ils font construire de modestes pied-à-terre qu'ils utilisent fréquemment comme résidence secondaire.

Interrompu au cours de la période 1939-1945, le développement de ce village connaît à nouveau une phase active dans les années 1960-1975 : la population passe de 1 169 habitants en 1962 à 2 479 en 1976. Puis, à nouveau, Noiseau connaît une période stable jusqu'en 1990. Depuis les années 1990, la croissance reprend, comme dans l'ensemble du département du Val-de-Marne. Cette évolution s'explique par la concentration de l'emploi sur la capitale, accompagnée d'un dépeuplement de Paris en faveur de la banlieue.

Enseignement

Les élèves de Noiseau sont rattachés à l'académie de Créteil, qui fait partie de la zone C.

Noiseau dispose d'une école maternelle et d'une école élémentaire publiques.

Collège de rattachement : collège du Parc à Sucy-en-Brie.

Manifestations culturelles et festivités

Santé

Sports

En hommage à Pierre Trentin, une salle de musculation porte le nom de l'ancien coureur cycliste ayant passé son enfance dans la ville.

Économie

Culture locale et patrimoine

Lieux et monuments

La commune possède des monuments répertoriés à l'inventaire général du patrimoine culturel de la France parmi lesquels :

  • le château d'Ormesson, dont le bâtiment principal est à Ormesson-sur-Marne mais dont une partie du parc est à Noiseau ;
  • une croix de fer du XIXe siècle, située dans le cimetière ;
  • le monument sépulcral de Désirée Duflot, dans le même cimetière ;
  • la mairie-école ;
  • l'église Saint-Jacques-le-Mineur-et Saint-Philippe, reconstruite vers 1840, elle contient une cloche datée de 1842.

Personnalités liées à la commune

Pierre Trentin ancien coureur cycliste sur piste français, né le 15 mai 1944 à Créteil, et ayant passé son enfance à Noiseau. Par la suite, il servit dans la police.

Héraldique, logotype et devise

Pour approfondir

Bibliographie

Articles connexes

  • Communes du Val-de-Marne

Liens externes

  • Site de la mairie

Notes et références

Notes

Références

  • Portail du Val-de-Marne
  • Portail des communes de France

Noiseau


Langue des articles



Quelques articles à proximité