Article

Moulin Russon


Moulin Russon

Le Moulin Russon est un moulin à eau ayant conservé tous ses mécanismes en activité. Il est situé « rue du lavoir » à Bussy-Saint-Georges, en Seine-et-Marne.

Historique

Il a été construit au début du XVe siècle et faisait partie des dépendances de la ferme de Roquemont.

En 1852, le moulin se modernise pour devenir une petite minoterie dont la caractéristique essentielle est le montage à l'anglaise des engrenages.

Il cesse son activité vers 1911 pour devenir une maison particulière dès les années 1950, puis un local technique de la ville de Bussy-Saint-Georges. Des éléments du moulin, comme la roue et les meules disparaissent, mais les engrenages subsistent.

La rénovation

La Communauté d'Agglomération de Marne et Gondoire a acquis le moulin dans le cadre de l'aménagement de la vallée de la Brosse.

Sa réhabilitation (2002-2004) a restauré la grande roue à augets de 5,8 m de diamètre et a réinstallé deux paires de meules de 1,4 m de diamètre.

Présentation

À l'extérieur, un bief situé sur un point haut est un réservoir qui alimente le moulin de façon régulière depuis le ru de la Brosse. Il se vide par la ventellerie, c’est-à-dire un ensemble des vannes donnant au meunier la possibilité de régler le débit de l’eau pour obtenir un maximum de force motrice.

La grande roue est une roue dite « en dessus » car elle est alimentée par le haut. À la force du courant, s'ajoute le poids de l'eau qui remplit les augets entraine la roue. Ce système est plus efficace que celui de la roue "en dessous" entrainée par la seule force du courant de l'eau d'un cours d'eau.

Un canal de fuite évacue l'eau utilisée par le moulin vers le ru de la Brosse.

Dans la salle du mécanisme (au rez-de-chaussée) se trouve le démultiplicateur. Des engrenages transmettent la force motrice en accélérant la vitesse de rotation vu leurs diamètres. Le démultiplicateur actionne également des courroies dont le rôle est de faire fonctionner les autres machines à l'étage telles que la bluterie et le monte-sacs.

Les engrenages semblent être en métal, mais plusieurs, notamment la grande roue horizontale, sont en bois.

À l'étage, se trouve la salle des meules. C'est l'action de la meule supérieure (dite "tournante") sur la meule fixe inférieure (dite "dormante") qui écrase le grain et produit de la farine.

Sources de l'article

  • Plaque d'information à l'entrée du site
  • Dépliant disponible lors de la visite du site

Articles connexes

  • Roue à augets

Liens externes

  • http://www.marneetgondoire.fr/Le-moulin-Russon.html
  • http://seine-et-marne.evous.fr/Le-Moulin-Russon,265.html
  • Portail de Seine-et-Marne
  • Portail des énergies renouvelables
  • Portail des technologies
  • Portail du génie mécanique
  • Portail des lacs et cours d’eau

https://fr.wikipedia.org/wiki/Moulin_Russon



Quelques articles à proximité